L’Ayurvéda et Julie Corbeil

Initiée à l’Ayurvéda au début des années 1980, Julie Corbeil est une pionnière de l’Ayurvéda au Québec. Elle a reçu un enseignement en yoga, en méditation et en Ayurvéda. Formée en massage ayurvédique, elle a travaillé dans des centres de santé à Ottawa et Huntsville (Ontario) où elle a donné des traitements ayurvédiques.

Son empathie et sa recherche pour le bien-être humain l’amènent à l’Institut Esalen en Californie. Aussi, elle travaillera auprès de la petite enfance, d’individus en perte d’autonomie, de détenus ainsi qu’en santé mentale. Son parcours, empreint de sa passion pour l’Ayurvéda, l’a amené à enseigner et à diriger une clinique ayurvédique à Montréal. Elle organise, de concert avec l’Association canadienne de médecine ayurvédique, un séminaire sur l’Ayurvéda pour les omnipraticiens du Québec. Depuis 1991, elle a eu des entrevues à la télévision, elle écrit des articles et donne des conférences et des ateliers sur l’Ayurvéda.

C’est au Canada, aux États-Unis et en Inde que Julie Corbeil a étudié l’Ayurvéda. Elle apprendra entre autres auprès des célèbres Drs Chopra, Douillard et Triguna ainsi qu’avec le Dr Lad, fondateur de The Ayurvedic Institute situé au Nouveau Mexique.

En 1997 Julie Corbeil ouvre son propre bureau comme thérapeute en Ayurvéda. Reconnue par l’ANN, elle a aussi étudié l’herboriste avec l’Herbothèque. Julie Corbeil a des bureaux à Montréal et à St-Pie de Bagot où elle donne des consultations et des traitements, offre des ateliers et enseigne la méditation.

 

Témoignages

Il m’a été facile d’appliquer les recommandations et l’amélioration de ma santé est notable. J’ai un meilleur appétit, moins de crampes, une meilleure digestion, un meilleur sommeil et une meilleure énergie. Après une seule consultation, les migraines ont diminuées de 80%. Aussi, je n’ai plus mal à l’épaule, sauf rarement, lors de certains exercices. Je suis moins raquée au lever et j’ai l’impression de me tenir plus droite. Maintenant, je ressens un certain détachement face aux choses. La sensation d’avoir une « boule » en dedans a disparue. Mon cycle est rendu régulier, je ne suis plus gonflée dans les jours qui précèdent et mes humeurs sont aussi plus stables.

I.A.